gallery/fond1

Pourquoi l'eurasier ?

gallery/regards

La première raison est une raison du cœur : l’eurasier est un chien magnifique tout simplement. Sa fière allure, son pelage tout en volume et la grande variabilité de ses couleurs de robe sont un vrai plaisir pour les yeux.

Mais si cette beauté naturelle attire le regard, ce qui m’a fait vraiment fait choisir l’eurasier est bien son caractère. Gentil, calme, discret, tout en subtilités, le côtoyer est chaque jour un bonheur. Un instant clown, l’autre câlin, joueur, espiègle, ou plein de tendresse, sa compagnie ne lasse jamais. Comme il s’éduque bien et vit facilement en groupe, il correspondait en tout point à ce que je recherchais au niveau comportemental.

 

C’est aussi pour sa rusticité que je me suis tournée vers cette race, notamment le fait qu’il supporte, voire apprécie, les hivers parfois rudes en montagne.

gallery/bulleneige

En élevant des eurasiers, je sais que les chiots qui naissent chez moi feront de parfaits chiens de compagnie. Je suis confiante dans leur capacité à s’intégrer rapidement à leur nouveau foyer, faisant le bonheur de ses membres, dès l'instant où ces derniers sont bien informés de l'investissement personnel nécessaire au bon accueil d'un compagnon canin.

Ethique

gallery/portée

En tant qu’être vivants dont j’ai décidé seule qu’ils viendraient au monde, je me sens très responsable de l’avenir de mes chiots. L’échange avec leurs futurs propriétaires est pour moi primordial. Cela, autant avant l’adoption que tout au long de la vie de l’animal.
Je serai ainsi toujours disponible pour répondre à vos diverses interrogations et ferai tout mon possible pour que mes petits d’eurasier et leurs humains vivent au mieux leur relation.

Les chiens adultes qui vivent avec moi sont avant tout mes compagnons. J’aurais toujours, avec chacun, un lien unique et précieux. De leur caractère particulier à leurs besoins spécifiques, je suis attachée à tout connaître d’eux et m’assurer que chaque individu profite au mieux de sa vie de chien.

gallery/petitemeute

Mon parcours

gallery/bulleado

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été attirée par l’univers des chiens : races, éducation, soins, etc. Très jeune déjà, j’avais dans l’idée d’avoir mon propre élevage, bien que je n’aie à l’époque pas encore « choisi » l’eurasier.

gallery/groska

J’ai cependant commencé par suivre un parcours plus classique, BAC S et DUT en biologie. A la fin de mes études, j’ai effectué un stage en parc zoologique en tant que soigneur animalier et j’ai pensé un temps avoir trouvé là ma vocation. Poursuivant cette voie pendant quelques années, j'ai eu l’occasion de travailler avec une grande variété d’espèces sauvages.

gallery/nom

Finalement, je souhaitais toujours en revenir aux chiens et, dans cette optique, j’ai suivi une formation en éducation canine, qui intégrait l’acquisition de nombreuses connaissances spécifiques à l’élevage. J’ai pu visiter quelques structures d’élevage de tailles diverses et j’ai travaillé un temps dans un élevage de taille moyenne.

M’inspirant de ce que j’ai pu voir toutes ces années, un projet d’élevage personnel s’est petit à petit échafaudé dans mon esprit. Il ne manquait bientôt plus qu’une maison correspondant aux besoins liés à cette activité pour que cette belle aventure puisse commencer…

gallery/Ruben ppdb

J'encourage aussi fortement les adoptants à ne faire reproduire leur eurasier qu'après inscription définitive au LOF et sous réserve qu'ils disposent de temps, de moyens, et d'une formation adaptée. Faire naître des chiots n'est pas une chose anodine.
Et comme tous les chiens n'ont pas autant de chance dans la vie, je fais pour chaque chiot né chez moi un don à une association de protection des animaux.